Mama's corner:
Donc hier, c'était le grand jour. Le jour du jugement, littéralement.
Nous sommes allés au très solennel et très impressionnant Royal Courts of Justice. Un magnifique batiment que je n'aurai pas eu l'idee ni l'occasion de visiter autrement! (Restons positifs). Bref. On a commencé à 10h et fini à 17h30. Une journée hallucinante à bien des points de vues.
D'abord parce que c'était la première fois que je passais devant un juge,
Parce qu'il s'agit de Natan
Parce qu'il y avait un vrai tribunal
Parce que j'ai entendu beaucoup d'horreurs
Parce qu'au final personne n'est sorti gagnant.

Nous étions 7 à donner notre point de vue. J'étais accompagnée de la psychologue scolaire et mon avocate.
En partie neutre (car sollicité par les deux parties) la Senco de l'école de Natan.
En partie adverse, l'avocat qui représentait Camden était venu accompagné d'une représentante de Jcoss et une de Swiss Cottage. Yep, tout ça.

Chacun a donné de son témoignage mais la pire à entendre (et j'avais été prévenue par l'avocate) a été le témoignage de la personne de Jcsoss. Elle a tout fait pour que le juge comprenne bien qu'elle ne voulait pas de Natan. C'était à vomir. Ma tête s'est littéralement mise à tourner et j'avais envie de vomir. Elle n'a jamais vu mon fils et a sorti les pires horreurs. L'avocat a aussi été passablement abjecte en disant que le rapport de la psychologue était totalement nul et non avenant parce qu'elle ne l'avait pas fait dans les règles... La dame de Jcoss a basé tout son argumentaire de rejet sur le fait que le niveau académique de Natan est bien trop bas par rapport aux autres élèves qui sont présent dans l'école, même dans l'unité. Comprenez il va déranger les autres. Elle l'a dit. En 4 ans à Emmanuel, il n'a jamais dérangé personne. L'autre argument c'est qu'elle n'a pas la place physique de le recevoir alors qu'elle a fait la demande pour deux des étudiants d'un support adulte supplémentaire parce que ceux-ci présentent un réel danger et doivent être supervisés à tout moment.
Nous n'aurions pas du avoir de décision finale hier et nous n'en avons pour ainsi dire pas eu. Un ajournement. Le juge n'a statué ni en faveur de l'un ni en faveur de l'autre. 
Quelques points positifs néanmoins:
- Je pense que le juge est plutôt en faveur de notre cause : celle ci étant que Natan a le droit d'intégrer une école mainstream (vs une école spécialisée) de par la loi.
- Je pense que le juge n'est pas du tout convaincu que Jcoss soit une solution et encore moins convaincu que Swiss Cottage soit une solution.
- Camden va maintenant voir la pression pour nous trouver une place en école normale et nous payer le temps que Natan va passer à la maison (environ deux mois au minimum). Ils risquent de nous payer beaucoup d'argent au final car Natan ira peut être dans une école privée qui leur coûtera bonbon.
- Petit bonus, on pourra partir pour les vacances de la Toussaint tranquilles, hors vacances scolaires!

Les points négatifs:
- Rechercher encore une nouvelle école
- Organiser un home programme de A à Z
- Repasser probablement devant le juge au mois d'octobre
- Abandonner mes projets de recherche de travail...

Au lendemain de cette journée franchement désagréable, je suis encore anesthésiée. Je suis définitivement guérie des écoles juives. D'abord JPS il y a quelques années et maintenant JCoss. C'est une honte je trouve qu'une école juive est tellement peu d'empathie ou de considération pour l'un des membres de sa communauté. Mon mari est très amère aussi.

Voila.